Vous êtes triathlète sur la région parisienne...

Vous cherchez un coach expérimenté, compétent et qui maîtrise l'optimisation des différents facteurs de performance...

Un coach qui place l'athlète (en tant qu'individu dans son ensemble) au centre de toutes ses réflexions...

Vous cherchez à intégrer un groupe de triathlètes avec des valeurs de partage, d'échanges et de plaisir avant tout...

 

 

BIENVENUE SUR TRYCOACHING

 (service complet pour la saison 2017/2018)


Franck Martin
Hawaii 2014

2013, un sub 9 à Frankfurt obtenu tout seul...

Lire la suite...
Hawaii 2016
2016

Le groupe en 2016 à Kona (Guillaume Benoit, Philippe Bonnet Badille, Christophe Lemery)

Guillaume...

Lire la suite...
Christophe Lemery
Hawaii 2016

Certaines personnes incarnent la réussite. A 49...

Lire la suite...
Yann Gauduchon
Hawai 2014

« C’est beau de réaliser un rêve « 

Je crois que ça a été ma...

Lire la suite...
Raphaël Gorgé
Hawaii 2015 C’est ma troisième année de Coaching avec Jo et mon deuxième Hawaii. Cette année a été...Lire la suite...
Quentin Kurc Boucau
Hawai 2015

En 2013, lors de ma première participation à...

Lire la suite...
Anthony Beyne
Hawaii 2015

De Paroles d’Athlètes à Paroles d’hawaiiens

Il y a tout juste deux ans je postais un texte sur ce même...

Lire la suite...
> Salut Rocky Boulain, comme pas mal d'athlètes du groupe tu as ton surnom, mais pourquoi Rocky?!? Présentes toi rapidement
 
Ah , l'interview commence bien ! Mon surnom Rocky est simple: je suis l'un des plus grands fans sur terre de Sylverster Stallone , ou cela vient peut-être de mon jeu de jambes en natation ( pour ceux qui ont eu la chance de déjà nager avec moi;).
Avant de faire du triathlon, j'ai toujours eu le besoin de pratiquer beaucoup de sports : football, motocross, skate, running...et tout en même temps! puis suite à une grosse et longue blessure au genou, j'ai découvert les joies de la piscine pour la rééducation puis le triathlon au stade français avec un certain coach Jonathan.
 
> Si tu as l'immense honneur de commencer les interview d'athlètes, c'est que tu es le plus vieux, pas du haut de tes 33 ans, mais du haut de tes bientôt 7 ans de coaching à mes cotés... Fin 2010, on se rencontre au stade français où je travaillais à l'époque, on accroche bien et on commence à te planifier des entrainement en vue du 70.3 de Phuket fin novembre! Parle nous des souvenirs de cette rencontre
 
Ce qui m'a de suite marqué chez toi , hormis ton bonnet péruvien horrible, c'est ta capacité à encadrer un groupe malgré ton jeune âge à l'époque. Les consignes étaient simples, pas de grands discours, par contre, celui qui n'écoute pas, il se prend un tacle direct!
L'autre aspect qui m'a tout simplement impressionné était ton niveau en tant qu'athlète, en pleine préparation pour Kona, tu étais un exemple à suivre et tu m'as fais rêver. Je t'ai annoncé mon intention d'aller à Hawaï et ma motivation a dû te plaire.    
 
phuket 2011
 (Phuket 70.3 2011)
 
> 7 ans c'est long... Donne nous ton regard sur trycoaching et son évolution depuis ces dernières années
 
L'évolution a été énorme mais progressive. J'ai été un de tes premiers cobayes avec Christophe Lemery et Antoine Vaillant à subir tes idées d'entrainements, bonnes ou mauvaises ;)).
Ta vision du coaching s'est professionnalisée, notre pratique également avec l'utilisation de nouveaux outils (carnet d'entrainement au jour le jour, cardiofréquencemètre , capteur de puissance, home trainer...).
L'apparition du groupe d'athlètes Trycoaching a aussi crée  une énorme émulation entre nous et a permis de passer un cap , avec des nouvelles séances impossibles à réaliser tout seul. 
 
> Fin 2015, tu en impressionnes plus d'un (moi le premier ;) ) au sein du groupe en sortant une course de costaud à Hawaii avec un top 100 scratch à la clef, une grosse ligne à ton palmarès, mais tu n'as pas dit ton dernier mot là bas, une course de dur au mal qui te colle à merveille, parle nous de tes objectifs sur les 2 années à venir
 
 
Le top 100 était mon objectif ultime...avant de le réaliser avec une 93ième place au général. Et maintenant, je me dis qu'il y a encore mieux à faire là-bas. Mais je ne suis pas pressé, je vais déjà me frotter cette année à The race pour les montagnards, Embrun, pour ensuite faire un ironman de fin d'année au soleil pour tenter d'obtenir ma qualification pour Hawaii 2018 et montrer à ma petite fille que je ne fais pas du bruit pour rien dans le salon sur mon turbo muin.
 
> Tu viens de devenir papa, ce qui n'est pas rien dans la vie d'un homme, parle nous de ta frustration les premiers mois quand tu as reçu tes planning d'entrainements...
 
C'est assez simple, à chaque fois que j'ouvrais mon planning du mois, j'avais l'impression que tu avais oublié de le remplir. Mais cette frustration m'a permis de garder une motivation intacte pour chaque entrainement,  et ce malgré  la belle fatigue de ma nouvelle vie de papa.    
 
> Est ce que tu penses rester encore 7 ans chez trycoaching? 😁
 
J'ai essayé l'hiver dernier de quitter le groupe Trycoaching au retour de kona, la motivation n'étant plus trop là et par manque de temps....mais je n'ai pas tenu. La vie du groupe et ton expertise m'ont manqué. J'ai toujours cette envie d'être le plus performant possible donc je reste un trycoaché pour un bon moment encore.  
 
> Le mot de la fin :

"J'ai ça dans la peau Adrian" . #Slyforlife #Trycoachingforlife

Et encore un dernier mot: Merci le belge!