Dimanche dernier, c'est chez Raphael Gorgé (PDG du Groupe Gorgé, trycoaché depuis 2013 et qui a sponsorisé mon projet sportif sur le circuit PRO 70.3 de 2014 à 2016) et sa femme Catherine qu'une bonne partie de trycoachés se sont retrouvés pour effectuer un test sur HT de 3h afin de dégager individuellement les stratégies nutrionnelles en course.

 

Capture 440px

 

Après quelques années à coacher des triathlètes LD et à tenter d'affiner individuellement ce facteur de performance, j'ai remarqué des très grandes différences individuelles notamment sur la manière d'apporter les glucides à l'effort (par le liquide, les gels et/ou le solide)

De mon point de vue, le fameux 1GR de glucides/h/kilo de masse corporelle est un minima pour repousser  le plus tard possible la limite énergétique en course...

Mais lorque des athlètes de même niveau dans des conditions similaires (type d'apports à adapter bien sûr aux conditions extérieures) réussisent très bien leur course (critère objectif assez simple pour juger d'une bonne qualité sur la stratégie nutritionelle) avec des différences énormes comme par exemple :

Boire un peu plus d'1L de boisson iso par heure avec 1 gel par heure VS boire 300mL de boisson avec 2 gels et un bout de barre, alors il est encore une fois impossible de tirer une stratégie qui fonctionnerai pour tous.

La quantité de glucides (mix de carbohydrates assez similaire entre les deux stratégies avec les références utilisées pour ces deux exemples) est très similaire, mais pas la manière de les apporter à l'organisme à l'effort...

 

image2 1

 

L'idée était donc de tenter en fixant des conditions initiales (la séance, les conditions = tous dans la même pièce, même type de tenue, les Gr/kilo/h de glucides et la manière d'apporter avec mL de liquide/h/kilo) et en observant des variables (évolution du poids, dérives FC mais aussi visuel!) de dégager des profils d'athlètes, et de les rapprocher donc d'athlètes "étalons" du groupe présents le jour J (les "chameaux", les "broyeurs", les "classiques", les "buveurs"... appelez ça comme vous voulez :)  ) pour prendre exemple sur eux et s'inspirer de leur stratégie nutritionelle éprouvée pour eux. C'est le partage d'expérience au sein du groupe qui permet à tous les athlètes d'être tiré vers le haut pour optimiser les performances indivuelles ensuite ;) 

Bien entendu sur ce type de protocole, on ne peux pas tout maitriser (forme du jouret pacing watts proposé ce jour là, ou autres variables qui peuvent possibilement influencer les chiffres) mais la simple observation visuelle pendant le protocole en lui même a déjà permi à l'oeil de faire des rapprochements de profils.... 

 

Les premières courses arrivent à grand pas, nous verrons rapidement si ce protcole va porter ses premiers fruits, mais dans tous les cas le simple fait de se retrouver à une vingtaine dans un tel cadre était un grand moment collectif! Merci à Raphael et Catherine pour votre acceuil, merci aux athlètes, et merci à mon ami Hugo présent pour m'épauler à nouveau sur ce regroupement Trycoaching :)  

 

Capture 2