Coureur a pied depuis l'école ou j'obtiens différent titre départemental, académique, puis chez les sapeurs pompiers de mon département (Aisne), j'ai toujours baigné dans le sport: foot, VTT, volley. Ayant découvert le triathlon dans les année 90 et grand fan de MR MARK ALLEN je rêve de faire un jour un ironman je me lance  sur l'ironman de Roth en 2010 ou je termine en 10h36 avec un entrainement très aléatoire , 1700 km de vélo dans les jambes et une sortie de 3h11 au maxi je réitère en 2011 sur Nice ou l idée de décrocher un slot pour hawaii me titille, malheureusement une blessure me retarde dans ma préparation course a pied et je fini en 11h02 avec un marathon très difficile en 4h08 et bien loin de la qualif : gros coup au moral et je décide de faire l impasse en 2012 avec pour seul objectif de passer sous la barre des 3h au marathon , chose faite a Rotterdam en 2h59 avec quelques half et 111 par ci par là mais toujours avec un entrainement comme ci comme sa ... je rencontre par hasard 4 jours avant son départ pour Kona Christophe Lemery lors d'un footing dans un parc a Paris et tout en discutant me conseil les services de JONATHAN rdv pris rapidement et surprise : c'est un gamin , ou c'est moi qui suis vieux ??? mais le courant passe bien et surtout ce qu'il me dit m'intéresse et je vois rapidement qu il tient la route dans ces propos. L' entrainement me plait tout de suite , ces programmes sont variés et bien construit et on se prend au jeu rapidement , les séances et les heures passés sont conséquentes mais toujours en fonction de mon emplois du temps professionnel et de mes objectifs intermédiaires au fur et a mesurer des compétitions je me rends compte des progrès surtout en vélo ou lors du 1er test il m'avait dit que j'étais un bon gros vieux diesel ... je ferais un 5h01 sur l'ironman de Francfort en juillet ou je me qualifie en 45-49 en 9h 42 ; le bonheur ...  malheureusement une opération chirurgicale en aout et un mollet défectueux qui m'emmène a Kona avec 0 klm d entrainement course a pied vont me faire souffrir quelque peu. Là encore la stratégie de JO pour juste passer cette finish line sans notion de temps va encore se révéler bonne , certes en 11h42 mais l objectif était juste de finir merci JO pour ce bonheur d'avoir pu participer grâce a toi au moins une fois ... à cette course   thierry badaud course