J'ai demandé à Jo de me coacher pour le triathlon longue distance (format Iron Man) de Barcelone le 30 septembre 2012. Bien m'en a pris ! La course a bien sûr été difficile sur le marathon mais j'ai vraiment apprécié d'avoir pu bénéficier d'une excellente préparation grâce à Jo. 
Déjà marathonien et triathlète, je n'avais jamais fait de tris longue distance et cela ne s'improvise pas. 
Jo a cette extraordinaire capacité à concevoir avec beaucoup d'intelligence et de finesse des programmes d'entraînement au long cours. Sa perspective est longue et c'est ainsi que l'on se prépare dans les meilleures conditions.

 Pour préparer mon 1er Ironman à Nice, faire appel à Jo a été pour moi une évidence ; Jo me connaissait depuis mes débuts en triathlon en 2007-2008

Grâce à ses plans d’entrainement et son suivi personnalisé, j’ai réalisé mes objectifs : Nice en moins de 11h30 et récemment une qualification pour le 70.3 de Las Vegas 2013

Non seulement j’ai réussi à atteindre les objectifs qu’on avait fixé ensemble lors de l’entretien préalable mais cela dans les meilleures conditions possibles.

Je suis venu au triathlon complètement par hasard, puisqueje suis rugbyman et tennisman à la base. En 2009, j'ai fait le pari de finir le triathlon de Paris, mon Everest à l'époque. Cette première expérience m'a plu, je me suis inscrit un an plus tard au Stade Français et j'y ai fait la connaissance de tout le groupe et de Jo bien sûr.
 
Quelques CD et un half plus tard, je me retrouve avec un agenda professionnel vide en mars 2012: que faire? l'Ironman deNice bien sûr !! mais comment s'entrainer pour être finisher? une seule réponse, le coaching de Jo!

 En 2012, j'ai choisi de faire l'ironman de nice. Je pratiquais déjà le triathlon depuis deux ans, en club, et dans l'émulation du groupe m'a convaincu de franchir le pas. Par contre, j'ai vraiment commencé à comprendre la taille du challenge, trois mois avant l'épreuve.

En effet, alors que les epreuves d'ultra-endurance ont tendance à se banaliser dans les milieux sportifs, un ironman ça reste une sacré épreuve et une journée hors-norme. Et c'est justement pour faire de cette course une expérience exceptionnelle que j'ai demandé à Jonathan s'il voulait bien me coacher. Mon objectif était simple : finir en ayant pris un maximum de plaisir.

 Epouse et mère de triathlètes, j'ai passé un certain nombre de dimanches  sur les route de France à encourager mari et fils mais aussi leurs copains, solidaires dans l'effort. Et petit à petit, l'envie a grandi. Envie de franchir moi aussi la ligne  d'arrivée. Envie de m'y mettre. C'est ainsi que j'ai basculé en terre inconnue. Coureuse à la base, le vélo et la nat étaient pour moi des disciplines à travailler. Et là pas question d'improviser. Le triathlon de Paris était mon objectif 2012 et pour être à la hauteur, il me fallait un coach. Un vrai.

Sportif amateur et desireux de m’améliorer, le programme développé par Jo m’a aidé à gagner en puissance et surtout m’a donné une méthode claire d’entrainement. Ses conseils me sont precieux tant sur le point de vue entraînement que sur la gestion générale de mes courses de VTT passant de courses de 60-80km a 80-100km avec des temps bien améliorés – en optimisant l’entraînement, j'ai donc réellement amélioré mes performances – et cela m’a permis de me mettre au Triathlon !

    Je pratique la course à pied depuis une dizaine d’années. Au départ, l’objectif était d’avoir une bonne condition physique pour pratiquer le windsurf et le ski de randonnée dans les meilleures conditions possibles.

Pris au jeu, j’ai fait quelques semis (record en 1h21) et 3 marathons sur ces 10 dernières années. Je me suis également mis au triathlon il y a 4 ans.

 

Sur marathon, j’étais bloqué par la barre des 3 heures, ayant échoué en 2009 de 10 secondes…