classification profils athletes

 

La performance en triathlon ou pour tout sport d’endurance tient en trois concepts :

  • La VO2max qui est la quantité maximale d’énergie (la fameuse molécule d’ATP) sur un temps donné produite par le métabolisme aérobie (durée entre 5 et 8min), appelée aussi puissance maximale aérobie
  • L’endurance à % de VO2max, qui est la capacité à fournir une quantité d’energie sur un temps donné, appelée aussi endurance aérobie
  • Le cout énergétique qui est la manière d’utiliser de manière la plus efficiente possible cette énergie métabolique dans chaque discipline

Les profils de chaque athlètes sont différents en exemple dernièrement sur le challenge interne du confiné d’or sur HT les différents type de profils sur le schéma ci dessus, l’idée derrière ça est d’adapter au mieux l’entrainement...

 

Pour cela, j’ai pris les W/kilo de chaque séance du défi et créer une droite de régression linéaire qui donne pour ce challenge un coefficient d’endurance.

 

Comment lire ce résultat :

EN ROUGE dans le classement du tableau ci-dessus, vous avez une grosse marge de puissance et êtes proportionnellement au groupe (pas en valeur brute) moins endurant. A l'entrainement d'une manière générale, vous avez tout intérêt à chercher à développer votre endurance en bossant les zones 1/2/3 et en entretenant les zones 4 et au-dessus

EN ORANGE, vous avez un profil assez complet, aussi à l'aise sur allure haute que sur plus long, vous pouvez à l'entrainement mixer toutes les zones en s’entraînant de manière "classique" pour continuer à progresser

EN VERT, vous êtes endurant, mais peu puissant, et avez tout intérêt à bosser cette marge de puissance à l'entrainement en cherchant à développer les allures hautes Z4 et au-delà et entretenir les zones plus basses

 

Un simple exemple applicable dans les trois disciplines du triathlon, mais qui permet pour un coach de mieux cibler ses contenus d’entrainements selon les profils…. A méditer ;)

 

 

 

Ajouter un Commentaire